Formulaire de courriel   Plan du site   Version imprimable  

Association Royale des anciens élèves de l'institut des industries de Fermentation de Bruxelles

Accueil > Association > Histoire

Un peu d'histoire... l'A.R.F.B.

Le 15 novembre 1925, suite à une suggestion des Anciens Elèves de Gand et sous le haut patronage de l'Institut Supérieur des Fermentations, de la ville de Bruxelles ainsi que du Consortium des Brasseurs de Bruxelles, fut ouverte l'Ecole Professionelle de Brasserie de Bruxelles. Dirigée par Monsieur Arthur Belgeonne, celle-ci dispensait les cours le dimanche aux ouvriers d'élite et employés de brasseries. Dès la première année, plus de 40 participants acquittèrent le droit d'inscription fixé à l'époque à 10 francs belges.

En 1927, moins de deux ans plus tard, se crée l'Association des Anciens Elèves de l'Ecole Professionnelle de Brasserie de Bruxelles. A l'époque, les buts en sont clairement définis: "Continuer les relations d'amitié amorcées sur les bancs de l'école, accorder en toutes circonstances l'appui aux membres, entretenir et augmenter les connaissances soit par des conférences soit des excursions et des visites.". Le premier comité se composait de: Messieurs Wielemans, Nicolas et Dujardin, respectivement Président d'Honneur et Vice-Présidents d'Honneur, et de Messieurs Goossens, Président, Robert, Vice-Président, Klotz, Secrétaire, Schoonbroodt, Trésorier ainsi que Marchand et Defays, Commissaires. L'association comptait dès la première année 31 membres.

En 1930, s'organise d'autre part l'Institut Supérieur des Industries de Fermentation de Bruxelles, l'INIF, et dont Monsieur Van Laer est le premier directeur. Indépendant de l'Ecole Professionnelle, l'Institut est géré et contrôlé par l'Etat, la Province et la Ville de Bruxelles. Le Consortium des Brasseurs de Bruxelles y apporte également son soutien. L'INIF organise des cours de formation d'Ingénieurs IFB (3 ans) et de Maîtres-Brasseurs (1 an), et accorde le diplôme complémentaire d'Ingénieur IFB aux ingénieurs issus des Universités et Ecoles Supérieures. Un laboratoire d'essais et de recherche, collaborant avec le Fonds National de la Recherche Scientifique, y est adjoint.

Dès 1932, ces deux écoles, complémentaires, sont regroupées dans les locaux de la Ville de Bruxelles, au Palais du Midi, tout en gardant toutefois leur autonomie. Le 29 novembre 1934 apparait l'Union des Anciens de l'INIF de Bruxelles qui par la suite deviendra l'UNAINIFER. Le nombre impressionnant d'activités proposées par les diverses associations, restées malgré tout indépendantes, est un fait important de l'époque et la presse brassicole telle La Petite Gazette du Brasseur, le Petit Journal du Brasseur, Bières et Boissons, l'Echo de la Brasserie, etc... y fait largement écho. Il est impossible de citer ici les dizaines d'orateurs qui se succédèrent le dimanche matin au café "Au Vieux-St-Pierre" pour les uns et au café "Aux Armes de Bruxelles" pour les autres, mais les Van Laer, Damiens, Laneau, Sterckx, Ketelbant, Gocar, Wagner et Rosier furent les piliers de ces rencontres.

Vinrent ensuite les années sombres de la guerre durant lesquelles une aide considérable fût apportée aux familles touchées, et ce par le biais de la Commission d'Entre Aide de l'Union des Anciens Elèves dont la direction revint à Monsieur Albert Lousberg. Cette période vit disparaître, tués à l'ennemi, de grands et dynamiques membres et amis.

Lors du vingtième anniversaire, en 1947, un hommage particulier fut rendu à Monsieur Arthur Belgeonne, directeur de l'Ecole Professionnelle. Cette même année apparaît notre signe frappé du Fourquet qui connut ensuite diverses adaptations dont la dernière en date est "couronnée d'ancienneté". Deux ans plus tard, les transactions avec la Province de Brabant ayant abouti, l'INIF, intégré au sein du CERIA-COOVI, est transféré à Anderlecht.

Les Associations des Professionnels, conduites par Monsieur A. Louberg, des ingénieurs, par Monsieur A. Duys, et celles des Maîtres-Brasseurs connurent ensuite, et durant de longues années leurs heures de gloire. Une fois de plus, très nombreuses furent les activités proposées aux membres, et ce grâce au dynamisme des comités de l'époque. En 1957, l'AIFB fêtait ses 25 ans, tandis que l'Association des Professionnels, devenue entre-temps l'ABEMA, fêtait, elle, ses 30 années d'existence.

1958 fut aussi une année exceptionnelle non seulement par l'incidence de l'Exposition Universelle dans le monde brassicole, mais aussi par la création de l'AFB "Association  des Anciens Eleves de l'Institut des Industries de Fermentation de Bruxelles". Cette fois, enfin, il s'agissait d'une fusion intime, suivie de la dissolution des associations mères, à savoir l'UNAINIFER, l'AIFB et l'ABEMA. Le Moniteur Belge du 12 juillet 1958 publie les statuts de la nouvelle association et son premier comité composé de: Messieurs A. Lousberg, Président, A. Duys et M. Rousseau, Vices-Présidents, J. Scheray, Trésorier, C. Tonnoir, Secrétaire, M. Pauly, Secrétaire de presse, P. Lefebvre, Commissaire aux fêtes, et comme administrateurs Messieurs J. Cornélis, R. Lambion, M. Jacqmain et M. Cougnet. Le BIF (bulletin des anciens) paraît également pour la première fois cette même année. L'AFB va connaître ensuite un renouvellement régulier des membres du comité, apportant ainsi le sang neuf nécessaire à la vie de toute association.

Vers les années 1970, les activités proposées aux membres seront volontairement limitées à cinq: assemblée générale statutaire, en février, suivie du banquet et soirée dansante; conférences, voyages et visites d'usines, salons tels ceux de Paris, Munich et Dortmund, forment la toile de fond du programme. En décembre 1978, l'AFB ainsi que les Associations des Anciens de Gand et de Louvain, et plus tard celle de Sint Lievens, conviennent d'éditer une revue scientifique et technologique, le Cerevisia, destinée à tous les membres et qui est à ce jour la seule revue belge de ce genre. En 1983, notre professeur Monsieur André Devreux, mettant fin à sa très longue carrière professorale au CERIA, permettait à l'AFB de marquer l'évènement par la mise sur pied d'une très agréable soirée au CERIA.

En 1984, les Journées d'Etude font leur apparition dans le programme des activités. De par les sujets proposés, celles-ci connaissent un franc succès. Notons par exemple: La Biotechnologie et la Brasserie (1984), Les Techniques de Séparation en Brasserie et Industries Connexes (1985) et L'informatisation en Brasserie: Clé de la Maîtrise de la Fabrication.

En 1986, la filiation de l'actuelle association à celle née en 1927 étant indiscutable, il a plu à Sa Majesté le Roi Baudouin de nous accorder l'autorisation de porter le titre d'Association Royale. L'acronyme de l'association devient ARFB.

Fin des années nonante, l'air du temps n'est plus aux associations qui connaissent toutes un certain déclin. La moyenne d'âge élevée des membres du comité et l'absence de nouvelles recrues font craindre pour la survie à moyen terme de l'association. Le comité prend alors des mesures énergiques pour réintéresser les étudiants et les jeunes diplômés à l'ARFB. Des représentants étudiants issus des deux dernières années d'études rejoignent les membres du comité lors des réunions, afin d'assurer le lien entre l'association et les étudiants de l'Institut. Cette démarche fut couronnée de succès, et les années suivantes beaucoup de jeunes diplômés devinrent administrateurs de l'association.

Une nouvelle activité voit le jour en août 2005, la journée "Family Day". Cette activité consiste en une journée de détente entre les membres de l'association, leurs familles et amis. Elle a pour but de renforcer les liens d'amitié entre les membres et de permettre aux familles et amis de participer à une activité hors milieu brassicole. La première édition a eu lieu dans la région de Chimay, où nous avons pu nous essayer à la conduite de kart, rouler à vélo et bien sûr prendre le verre de l'amitié à la Brasserie des Fagnes.

2007 est, enfin, l'année du quatre-vingtième anniversaire et, à nouveau, un bilan s'impose. En regardant le chemin parcouru, notre satisfaction peut être grande. Tournons-nous toutefois résolument vers l'avenir. Demain, peut-être, de nouveaux changements interviendront et ceux-ci ne pourront qu'être bénéfiques pour tous. Alors, unissons nos efforts et, ensemble, poursuivons l'oeuvre entreprise par nos prédécesseurs. Comme le disait Albert Lousberg lors du trentième anniversaire, continuons à savoir servir: "Servir notre Ecole, Servir nos Anciens Elèves, Servir nos industries et ainsi Servir à la prospérité et au bien-être de tous".

Accueil

Bonjour et bienvenue sur le site de l'A.R.F.B. Vous désirez en savoir plus sur notre association? Veuillez alors consulter la page "Qui sommes-nous?"


Tous les commentaires constructifs sont les bienvenus... Merci d'utiliser le Formulaire de courriel.

Dernière minute

L'assemblée générale de l'A.R.F.B. aura lieu le samedi 15 février 2020, toutes les informations pratiques sont disponibles ici.


Intéressé par les études d'Ingénieur Industriel en chimie ou biochimie? L'Institut Meurice propose des formations de niveau Master de qualité, axées sur les besoins de l'industrie. Plus d'informations ici.

Affiche Institut Meurice

début